Aller au contenu

Après deux reports dû à la pandémie, le séjour d’une semaine à Ramonchamp dans le département des Vosges s’est enfin déroulé.

Samedi 7 mai. Départ matinal, à 6h, pour les 56 participants, vers le centre des 4 Vents qui nous accueille et où nous arrivons après un long trajet en car, en toute fin d’après-midi.

La directrice nous souhaite la bienvenue, puis nous nous installons dans les chambres qui nous sont allouées.

Dimanche 8 mai. Pour nous mettre en jambes, la première matinée nous permet de découvrir cette charmante bourgade par une randonnée de 6km tracée dans les rues du village, avec une extension de 2km supplémentaires pour les plus courageux.

Premier déjeuner au centre où nous découvrons  un avant-goût de la gastronomie régionale. Départ pour Remiremont. Là nous effectuons un parcours en ville, de 3,5km, à la découverte de son histoire et de ses fontaines dans cette commune de près de 10 000 habitants. Puis le car nous amène par une petite route forestière jusqu’à un petit sentier qui serpente dans les sous-bois, nous montons à pied au fort de Parmont (ouvrage faisant partie des fortifications de l’Est de la France) où nous surplombons la ville et les alentours.

Après le diner, Jérôme, l’animateur du centre, nous fait un exposé sur la région à l’aide d’un diaporama.

Lundi 9 mai. C’est le jour de repos de notre chauffeur, nous sommes donc obligés de randonner en boucle autour du centre. Le matin, les baladoux partent pour une randonnée de 4,5km sans difficulté majeure appelée « Les Planesses ». Les randonnoux vont découvrir le secteur un peu plus difficile « dit de Morbieux » sur 7,5km.

le groupe des Randonnoux sur le col de Morbieux

Déjeuner au centre ; puis les randonnoux montent vers une ligne de crêtes et les "Noirs Étangs " pour 11km avec un dénivelé assez important. Les baladoux utilisent la voie verte pour se rendre au Thillot, commune proche, plus importante et plus commerçante. Ils reviennent par un chemin tracé dans les rues des deux communes, évitant ainsi la route nationale très passagère.

Mardi 10 mai. Nous partons, vers 8h30, en direction de Gérardmer (prononcez Gérardmé). Le car nous dépose près de la base nautique. Les randonnoux se dirigent dans un premier temps vers la cascade appelée « Saut de la Bourrique » et ensuite vers la « Tête de Mérelle ». Cette randonnée, en boucle, de 7km est assez physique surtout dans la dernière partie. Quant aux baladoux leur randonnée de 5km vers la « tête de Mérelle » s’est révélée plutôt malaisée dans le tronçon initial mais malgré tout le groupe a réussi à vaincre cette difficulté.

Pique-nique régénérateur, au bord du lac, et quartier libre en centre-ville. Puis à 16h30, nous avons rendez-vous pour visiter la confiserie Géromoise.

Mercredi 11 mai. Le matin incursion dans le département voisin de la Haute-Saône, à Château-Lambert exactement, pour une randonnée de 7km sur le chemin des écoliers. Parcours avec des passages dans les sous-bois et des vues sur les Vosges Saônnoises.

Retour au centre le midi pour déjeuner, ensuite direction Ballon d’Alsace où deux randonnées sont proposées. Pour les baladoux un petit tour de 2,2Km vers le faîte du Ballon et pour les randonnoux une extension de 4km supplémentaires avant d’atteindre le sommet.

Jeudi 12 Mai

Destination Colmar. Pause à Münster pour admirer les nids et les cigognes.

Une cigogne avec ses deux cigogneaux

Plus tard arrêt près d’une réplique de la statue de la Liberté (Bartholdi, natif de Colmar, concepteur de cette statue) avant de pique-niquer. Ensuite le car nous ramène au plus près du centre de Colmar, d’où nous partons pour un circuit balisé de 4km en centre-ville à la découverte du patrimoine colmarien.

Jeudi 12mai.

Retour au car à 16h30 et nous nous dirigeons chez un vigneron-récoltant à Wintzenheim, dans la banlieue de Colmar. Là nous effectuons une visite des chais et écoutons religieusement les explications données. Il nous propose ensuite une dégustation de quelques-unes de ses productions.

Vendredi 13 mai. Dernier jour sur place de notre séjour. Direction le col de la Schlucht où le car dépose les randonnoux qui démarrent pour 7km, dans la brume en empruntant le GR 5, vers l’auberge du Kastelberg tout en passant par le Hohneck (1363m). Au cours de cette randonnée le soleil finit par faire son apparition et nous découvrons des paysages magnifiques ainsi que la faune (chamois et buses) en suivant le sentier des Névés.

Le groupe des baladoux est déposé à l’auberge du pied du Hohneck, pour rejoindre l’auberge du Kastelberg, par le même sentier, mais sur 3km seulement.

Après avoir déjeuné à cette auberge de montagne où nous avons apprécié un repas marcaire, typique à la région, nous repartons, enfin les plus valeureux, pour 4km vers le parking de Rutenbach où le car et les moins vaillants, nous attendent pour rentrer au centre par la route des crêtes.

La soirée se termine, après le dîner, par un karaoké organisé par l’animateur du centre.

Samedi 14 mai. « Toutes bonnes choses » ayant une fin, nous reprenons la route qui nous ramène à Pleumeleuc, arrivée en fin de journée, fatigués peut-être, mais tous très enthousiastes et très satisfaits de ce séjour. Nous nous souviendrons longtemps des sentiers de Ramonchamp.

Un départ matinal vendredi matin et quelques heures de bus, nous sommes arrivés à Ville d'Avray. Une petite randonnée pour se mettre en appétit et pique-nique au bord de l'étang d'Avray. Après cette pause conviviale, Balladoux et Randonnoux ont pris la direction de Versailles en passant par la forêt de Fausses Reposes et le très joli domaine de Jardy, puis reprise du bus en direction du CISP Ravel.

Samedi matin, après avoir été accueilli par Madame Claudia ROUAUX notre députée, nous avons visité l'Assemblée Nationale, patrimoine emblématique riche d'histoire et architecture. Après le déjeuner, nous avons pris la direction des Tuileries, puis de l'Hôtel de Ville de Paris, l'Ile de la Cité, Notre Dame et nous avons terminé par la voie verte René Dumont pour rejoindre notre hôtel.

Le dimanche matin nous avons marché sur le GR2 contournant Paris . Les Balladoux ont fait étape au Cimetière du Père Lachaise ; les Randonnoux ont poursuivi jusqu'aux Buttes Chaumont. Un moment convivial et un repas amélioré ont clos cet agréable séjour ensoleillé.

Nous sommes repartis vers Pleumeleuc, tous ravis de cette belle escapade.

Jean-Claude

Le dimanche  03 octobre 2021, s’est déroulé à Montfort, la journée consacrée à Octobre Rose; l’après-midi avait lieu une randonnée pédestre d’environ 11 kms à laquelle ont participé les Sentiers de la VAUNOISE suite à la demande de la municipalité de PLEUMELEUC  et du C C A S du canton de Montfort sur Meu.

A 14heures 30, sous un soleil automnal, le groupe, composé d’une cinquantaine de personnes de tout âge, encadré par quelques membres de notre association (Laurence ,Katia  ,Régine   ,Pierrick ,Richard ,Serge et moi-même ) ,s’est élancé du parking de l’étang de la Cane à MONTFORT  en direction de TALENSAC en longeant le Meu puis en montant dans la forêt . Une pause était la bienvenue au sommet du sentier forestier car l’allure de cette première partie avait été soutenue .

Après cette halte, nous sommes repartis  sur un tempo plus modéré (quoique !), en passant dans le parc aménagé par la commune de TALENSAC et en empruntant la nouvelle voie verte reliant les 2 communes.

A l’arrivée, derrière la mairie de MONTFORT, une collation était offerte aux marcheurs et chacun  a pu rentrer chez soi  fourbu, mais content d’avoir passé une bonne après-midi pour une si noble cause

Jean-Luc

Du 16 au 18 Octobre 2020, 35 adhérents ont pris la direction de la Touraine.

Après avoir fait le tour de Montbazon et pris le pique-nique sur les bords de l'Indre, une mise en jambes de 9kms entre Reignac et Azay sur Indre a permis de s'imprégner de cette région.
Après direction le château de la Saulaie à Chédigny pour prendre possession de notre hébergement.
Le samedi matin, visite du château et des jardins de Chenonceaux, chacun a pu déambuler à son rythme dans ce magnifique lieu.
L'après midi, randonnée à Chemillé sur Indre sur un circuit mélangeant les bords de l'eau et de rudes grimpettes.
Le dimanche matin, sous un beau soleil, rando autour de Chédigny, cité des roses. A signaler la qualité des balisages de nos différentes ballades.
Puis direction Pleumeleuc avec en souvenir une bouteille de Vouvray pour donner un peu de baume à cette période .